Huawei Mate 30 : la présentation aura lieu le 19 septembre

C’est officiel : Huawei dévoilera les Mate 30 et Mate 30 Pro le 19 septembre prochain à Munich. D’après certaines rumeurs insistantes, ces prochains modèles haut de gamme de la marque seraient privés des applications et services de Google.

La rentrée s’annonce chargée sur le marché du smartphone. Le salon IFA ouvre ses portes cette semaine et Apple a donné rendez-vous le 10 septembre pour la présentation de ses nouveaux iPhone. Huawei ne profitera pas non plus du salon berlinois pour dévoiler ses prochains smartphones haut de gamme. Le constructeur chinois a en effet annoncé que la gamme Mate 30 – qui comprend les Mate 30 et Mate 30 Pro – sera officialisée le 19 septembre prochain à Munich.

Huawei Mate 30

© Capture d’écran/Huawei

« La boucle est bouclée », écrit le constructeur chinois sur Twitter. Ce message fait référence à la probable présence d’un quadruple capteur arrière arrondi. À la manière du Motorola Moto G7. À l’intérieur, Huawei devrait en profiter pour proposer son Kirin 990 qui sera présenté le 6 septembre à l’occasion de l’IFA de Berlin. Ce nouveau chipset doit notamment permettre l’enregistrement de vidéo en 4K à 60 images par seconde. Le reste de la configuration n’est pas inconnue, mais la principale interrogation concerne le système d’exploitation proposé sur ces appareils haut de gamme.

Des smartphones privés des services Google ?

En effet, le constructeur chinois devrait se passer de l’Android de Google sur ses Mate 30 et Mate 30 Pro si l’on en croit les récentes indiscrétions en provenance de sources fiables. Google a en effet confirmé que ses applications et services ne seraient pas proposés dans les futurs smartphones haut de gamme de Huawei. Les utilisateurs devraient donc en théorie se passer d’applications phare comme Maps, Gmail ou YouTube et du Play Store, la boutique d’applications Android proposée par Google.

À lire également   Fairphone 3 : le smartphone éthique et durable est de retour

Une absence de taille qui pourrait perturber le lancement des Mate 30. Ces derniers pourraient embarquer une version AOSP (la version open-source de l’OS mobile) ou HarmonyOS, le système d’exploitation maison de Huawei destiné à remplacer Android à terme. Néanmoins, il ne serait pas encore prêt à équiper les smartphones de la marque. C’est la raison pour laquelle nous serions très étonnés de voir Huawei effectivement lancer ses Mate 30 sans les services et applications de Google. Dans cette optique, il n’est pas impossible que le constructeur chinois garde un atout dans sa manche.

Thomas Estimbre

Thomas Estimbre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *