Le Huawei P30 Pro suscite la controverse avec ses photos de Lune

Un photographe affirme que le constructeur trafiquerait les clichés issus du mode Lune du P30 Pro en y collant des photographies préexistantes du satellite.

La caméra du Huawei P30 Pro est bluffante, c’est d’ailleurs la conclusion à laquelle nous arrivions dans notre test complet du smartphone. DxOmark le classe également à la première place ex aequo avec la Samsung Galaxy S10 5G. Une polémique naissante met cependant un doute la capacité du smartphone à prendre des clichés de la Lune.

Ce fameux « Mode Lune », fer de lance de la communication du constructeur chinois avec son P30 Pro, est actuellement sous le feu des critiques. Huawei affirme que son smartphone est capable de photographier la Lune sans trépied ni équipement supplémentaire et, dans la pratique, il faut bien avouer que les résultats sont là. À titre d’exemple, voici un cliché du constructeur destiné à illustrer ce fameux « Mode Lune ».

Pour obtenir ce cliché, le smartphone utiliserait conjointement son objectif périscopique couplé à un algorithme d’intelligence artificielle, permettant d’améliorer les détails de la photo. Le mode Lune est proposé dès lors que le smartphone est pointé en direction du satellite, et c’est là que l’intelligence artificielle entre en jeu. Cependant, une controverse vient mettre à mal la légitimité des clichés de la Lune obtenus avec le Huawei P30 Pro.

Un photographe accuse Huawei de tricher avec les photos de Lune
Selon des tests effectués par Wang Yue à Zhihu, Huawei tricherait pour obtenir de tels clichés de la Lune. Si le constructeur affirme que son algorithme est simplement destiné à améliorer le rendu final en augmentant les détails, Wang Yue affirme quant à lui que Huawei utiliserait des images préexistantes de la Lune pour les coller sur le cliché définitif. Selon lui, le smartphone ne prendrait pas en photo la réalité, mais une sorte d’hybride entre votre photo et d’autres clichés de la Lune.

À lire également   Huawei accusé de vendre clandestinement des smartphones aux États-Unis

Pour affirmer ses dires, Wang Yue a ainsi photographié la Lune à différents moments, et sous des angles différents, et propose un rapport complet qui indique que les photographies de la Lune issues du Huawei P30 Pro ne sont pas tout à fait originales.

Huawei répond à la polémique

Suite à la polémique suscitée par Wang Yue, le constructeur chinois a réfuté l’hypothèse en affirmant ne pas utiliser de clichés préexistants de la lune pour améliorer ses clichés. Voici la déclaration complète de Huawei à Android Authority :

« Le mode Lune fonctionne sur le même principe que les autres modes utilisant l’IA, dans le sens qu’il reconnaît et optimise les détails d’une image pour aider les utilisateurs à prendre de meilleures photos. Il ne remplace en aucun cas l’image – cela nécessiterait une quantité d’espace de stockage irréaliste puisque le mode IA reconnaît plus de 1 300 scénarios possibles. Basé sur les principes de l’apprentissage automatique, l’appareil photo reconnaît un scénario et aide à optimiser la mise au point et l’exposition afin d’améliorer les détails tels que les formes, les couleurs et les hautes / basses lumières. Cette fonctionnalité peut être facilement activée ou désactivée lors d’une prise de vue. En mode Lune, la photo peut toujours être prise sans IA grâce à l’objectif périscopique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *