internet sans pub

Un internet sans pub coûterait 8 euros par mois en France

La publicité sur internet permet aux internautes d’accéder à des contenus gratuits. Mais si un utilisateur voulait s’en débarrasser en continuant de rémunérer les créateurs et producteurs, combien cela coûterait ? Et quid de la valeur de nos données personnelles ?

internet sans pub

Combien coûterait un internet sans publicités aux internautes ? En moyenne 8 euros par mois en France selon Business Insider, qui a repris un calcul effectué par Vox pour le marché américain. Il s’agit bien sûr d’une valeur simplifiée provenant d’une formule simple (division des investissements publicitaires sur internet dans le pays par le nombre d’adultes), mais qui a le mérite de donner une indication approximative. Pour les États-Unis, ce chiffre est bien plus élevé que pour l’hexagone puisqu’il atteint les 35 dollars mensuels, soit environ 31 euros.

Pour gagner de l’argent sur internet, il y a la publicité… et les données

Gardez bien en tête que ces 8 euros par mois sont une moyenne, ce qu’un individu représente en termes de valeur publicitaire varie en fonction des sites qu’il consulte et du temps passé sur le web. Les contenus payants qui permettent déjà de supprimer la publicité ne sont pas inclus non plus. Et si les sociétés du numérique monétisent l’audience via la publicité, il ne faut pas oublier que les données récoltées des utilisateurs quand ils naviguent sur internet ou utilisent des services liés sont également une mine d’or pour elles.

C’est d’ailleurs l’un des enjeux majeurs actuellement. Tim Bernes-Lee, l’inventeur du Web, veut permettre aux internautes de contrôler leurs données, qui rendent riches Facebook, Google et consorts. L’Europe est notamment de plus en vigilante à ce sujet, en témoigne l’instauration du RGPD l’année dernière. Si la situation s’améliore un peu, il y a encore des efforts à faire. L’UFC-Que Choisir vient d’attaquer la firme de Mountain View en justice pour l’exploitation des données personnelles des utilisateurs Android. L’association de consommateurs estime même que Google doit payer 1000 euros pour chaque Français équipé d’un smartphone Android. Les inquiétudes se concentrent actuellement sur la géolocalisation et le fait que Google sache en direct où l’on et où l’on, avec qui et à quelle fréquence.

À lire également   IPv6 : « c’est trop lent », l’Arcep exhorte Free, Orange, SFR et Bouygues à éviter un internet « coupé en deux »

Source : Business Insider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *