spams malwares trois millions pourriels envoyés seconde

Spams et malwares : 3 millions de courriers indésirables sont envoyés chaque seconde !

Les spams représentent en moyenne 68% du trafic de courrier électronique sur internet, révèle une étude d’AltoSpam. D’après les statistiques, trois millions de spams sont envoyés sur internet par seconde, soit 95 000 milliards de spams par an. Dans la plupart des cas, ces courriels indésirables contiennent de simples annonces publicitaires. Parfois, les spams véhiculent par contre des malwares. 

spams malwares trois millions pourriels envoyés seconde
Le taux de spams au cours des 15 dernières années @AltoSpam

« Le taux de spams sur les 5 premiers mois de 2019, est de 65,26% » annoncent les chercheurs d’AltoSpam. Une vaste étude basée sur les nombres de spams traités par les plateformes de protection d’AltoSpam dresse un panorama complet de l’évolution des courriels indésirables au cours des 15 dernières années. On se rend vite compte que le spam commercial a encore de beaux jours devant lui, contrairement aux pourriels truffés de malwares.

Spams : les botnets et les malwares sont au plus bas, assure AltoSpam

Au cours des années 2000, les spams ne représentaient que 60% des emails reçus par les internautes. D’année en année, ce taux a grimpé pour atteindre une moyenne de 68% dans les années 2010. Entre 2009 et 2010, AltoSpam a même remarqué une envolée au delà du seuil des 90%. L’étude attribue cette progression fulgurante à l’essor des botnets, ces groupes d’ordinateurs utilisés par les pirates pour envoyer des requêtes en masse. « Grâce au démantèlement de botnets, le nombre de spams a fortement diminué entre 2010 et 2012 » souligne le rapport.

De nos jours, 262 milliards de spams sont envoyés tous les jours sur les boîtes mails des internautes. C’est encore 95 000 milliards de spams par an. Seuls 10% de ces pourriels proviennent encore d’un réseau de botnets, contre 50% en 2006. De ce côté là, la situation s’est donc fortement améliorée. De même, peu de spams cherchent encore à véhiculer des malwares. Selon l’étude, 0.5% seulement des pourriels en circulation contiennent un logiciel malveillant. En 2016, le taux était pourtant grimpé à plus de 40%. « La menace malware est au plus bas » rassure AltoSpam, qui souligne l’efficacité des antivirus actuels. Recevez-vous encore beaucoup de spams ? On attend votre avis dans les commentaires.

spams malwares trois millions pourriels envoyés
Le taux de spams contenant un malware @AltoSpam
spams malwares 3 millions envoyés
Le taux de spams envoyés par des botnets @AltoSpam

Source : AltoSpam

À lire également   Instagram supprime le nombre de likes sur les photos et vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *