Brave vous rémunère pour regarder des pubs sur Android

Brave pour Android : cette alternative à Chrome vous fait gagner de l’argent en regardant de la pub

Brave, l’alternative à Google Chrome permet désormais aux utilisateurs d’Android de gagner de l’argent en regardant de la pub. Le programme Brave Ads a été lancé avec pour objectif de réinventer la publicité sur le web. Voici comment vous pouvez être récompensé grâce aux publicités que vous regardez sur votre smartphone.

Brave vous rémunère pour regarder des pubs sur Android

Brave continue d’innover pour conforter son image de navigateur web qui bouscule les codes. Le respect de la vie privée et le blocage du pistage publicitaire sont ses principaux arguments, mais les utilisateurs ont une nouvelle raison de rester attachés au navigateur alternatif qui veut faire les choses différemment de Google Chrome. Présenté en avril dernier et lancé dans un premier temps sur Windows, macOS et Linux, le programme Brave Ads débarque sur Android.

Brave : le navigateur vous rémunère pour voir de la pub sur Android

Lorsqu’un utilisateur choisit de participer au programme Brave Ads (en cliquant sur le triangle à droite de la barre d’URL), il accumule des jetons baptisés BAT (Basic Attention Tokens). Les gains peuvent être réclamés mensuellement via le portefeuille intégré au navigateur. Brave vous laisse par ailleurs le contrôle sur le nombre d’annonces que vous souhaitez voir passer (1 à 5 par heure). Vous pouvez aussi décider de ne plus les voir du tout.

Vous avez deux manières de vous servir des gains générés sur Brave : utiliser les BAT pour faire des dons à des sites web, une manière de récompenser les éditeurs pour leur contenu. Les jetons peuvent également être transformés en bons d’achats, de réduction ou en cartes-cadeaux pour accéder à de nombreux produits et services : hôtels, restaurants, etc. Brave annonce déjà plus de 250 000 entreprises partenaires pour son réseau de publicités.

À lire également   Pour Google, la fin de Huawei sur Android serait un risque pour la sécurité américaine

Enfin, le navigateur réaffirme son engagement pour la protection de la vie privée des utilisateurs. Ses publicités ne font pas appels aux mêmes méthodes que Chrome et la régie publicitaire de Google. Brave affirme d’ailleurs que ses pubs n’ont rien à voir avec celles affichées traditionnellement sur les sites web. Les publicités sont reçues sous forme de notification. Brave conserve 30% des revenus et distribue 70% aux utilisateurs.

Source : Brave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *