Android Q bêta 3 : le point sur ses dernières nouveautés

Disponible sur 21 smartphones, Android Q bêta 3 amène certaines des nouveautés présentées par Google lors de l’I/O. Nous l’avons installé sur un Pixel 3
Quelques minutes après la fin de sa keynote, Google a tenu sa promesse en publiant la troisième bêta d’Android Q. Beaucoup plus complète que les deux précédentes (et aussi plus boguée), elle apporte au système d’exploitation la grande majorité des nouveautés présentées lors de l’I/O.

Disponible sur 21 smartphones, Android Q bêta 3 sera suivi d’une bêta 4 début juin. Nous l’avons installé sur notre Pixel 3 de test.

La navigation gestuelle de l’iPhone X

Si par défaut, la navigation gestuelle d’Android Q reste identique à celle d’Android Pie, Google offre désormais une nouvelle option. Dans les réglages, on peut choisir entre les trois boutons d’antan, les gestes de Pie et… les gestes de l’iPhone X.
Si Google ne les appelle évidemment pas comme ça, ils sont pourtant strictement identiques à ceux inventés par Apple. On glisse de bas en haut pour fermer une application, on s’arrête au milieu de l’écran pour ouvrir le multitâche, on glisse depuis la gauche ou la droite de l’écran pour retourner en arrière et on peut rapidement passer d’une application à une autre. En revanche, il n’y a aucun raccourci pour initier Google Assistant. C’est étrange.

Le thème sombre finalisé

Discrètement présent dans les deux précédentes bêtas, le Dark Theme ne pouvait être activé qu’avec un peu de bidouille. La bêta 3 l’officialise et se dote d’un raccourci dans le centre de contrôle pour l’activer et le désactiver à la volée. Toute l’interface système passe alors du blanc au noir, ce qui économise la batterie sur un écran OLED, et vos yeux également.

À lire également   Android 10 est officiel! Frapper les appareils Pixel aujourd'hui, d'autres bientôt.

Un meilleur partage de son mot de passe Wi-Fi

Dans la bêta 1, nous avions découvert un mode de partage de son Wi-Fi par QR Code. Ce dernier est toujours présent dans la bêta 3 mais s’enrichit de la possibilité d’afficher son mot de passe en clair. En cliquant sur le bouton partager, le code apparaît et on peut ainsi le montrer à un ami. Pratique quand on a une très longue clé WPA2 (ou WPA3 bientôt, Android Q étant compatible).

Un widget pour se connecter au Wi-Fi

Décidément, le Wi-Fi est à l’honneur. Quand on ouvre les paramètres, on tombe sur un joli widget tout en haut de l’interface pour se connecter directement à un réseau. Plus besoin de naviguer dans les menus.

Des notifications silencieuses

Si cette fonction n’est pas nouvelle, sa nouvelle interface devrait vous inciter à l’activer plus facilement. En restant appuyé sur une notification, on peut demander à une application de ne plus vous déranger avec ses alertes. Ces dernières apparaîtront discrètement dans le centre de notifications.

De nouvelles restrictions pour la localisation

C’est une des promesses fortes de Google avec Android Q, un meilleur contrôle de la vie privée. La bêta 3 vous envoie des notifications quand une application utilise votre localisation depuis trop longtemps et vous incite à lui retirer cet accès. Comme sur iOS, on peut autoriser une application à vous suivre seulement quand vous l’avez ouverte.

Quelques déceptions

Enfin, certaines des fonctions promises par Google ne sont pas encore présentes en France. Par exemple, Live Caption, qui sous-titre automatiquement le son sortant de votre smartphone, ne fonctionne que si l’appareil est configuré en anglais… C’est dommage. Pareil pour les Smart Replies, réservées au marché anglophone.

À lire également   Android 10 Q Beta : 21 smartphones compatibles, voici les nouveautés

La fonction Bubbles, que certains bidouilleurs avaient découvert dans la bêta 2, est bien présente, mais aucune application n’est encore compatible, y compris Android Messages. On a hâte de voir à quoi elle ressemblera.

Autre regret, l’enregistrement vidéo de l’écran, présent dans les deux précédentes bêtas, a disparu d’Android Q. Espérons désormais qu’il reviendra d’ici la version finale, même si le doute est permis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *