the big bang theory

15 euros pour regarder un épisode de série et 25 euros par film : alléchant, mais c’est une arnaque

Une mystérieuse plateforme de SVOD concurrente de Netflix promet de rémunérer ses utilisateurs 15 euros pour le visionnage d’un épisode de série et 25 euros pour un film, explique un article rédigé en français qui circule sur le web. Il s’agit d’une arnaque.

the big bang theory

Un article intitulé « Nouveau concept: Soyez payé pour regarder des films ou des séries! » circule ces dernières heures sur les réseaux sociaux français. Celui-ci fait la promotion d’une plateforme qui promet aux internautes une rémunération de 15 euros pour regarder un épisode de série via le service et de 25 euros pour le visionnage d’un film. Il s’agit bien entendu d’une arnaque.

Un soi-disant concurrent de Netflix bien trop généreux

Checknews (Libération) a lancé l’alerte ce 22 juillet 2019, prévenant ses lecteurs et recensant toutes les raisons qui laissent penser que ce « bon plan » a tout d’une escroquerie. Tout d’abord, la plateforme de SVOD qui est censée proposer cette offre n’est jamais citée dans l’article. Elle est sans cesse comparée à Netflix (« leur catalogue est encore mieux fourni que celui de Netflix », « l’accès à la plateforme coûte 9.99€ par mois et le premier mois est gratuit (à la manière de Netflix) », « il est possible d’annuler à tout moment et sans frais, également à la manière de Netflix », mais aucun nom n’est jamais mentionné pour ce service miracle qui soi-disant revendique déjà 4 millions d’utilisateurs aux États-Unis et a reversé 32 millions de dollars à ses clients.

On retrouve en bas de l’article des témoignages créés de toutes pièces pour tenter de donner de la crédibilité à l’arnaque. Checknews fait aussi savoir que l’image d’illustration utilisée est un montage, que le nom de domaine n’est pas répertorié, que le site n’est pas référencé par Google et que la structure de la page est reprise de celle d’un média polonais. Tous les liens cliquables renvoient vers une page intégrant un formulaire. L’inscription est promise « gratuite », mais les coordonnées d’une carte bancaire sont demandées. Bref, c’est gros comme une maison mais ne tombez pas dans le panneau !

À lire également   Google Assistant, Siri : Google et Apple n’écoutent plus vos conversations

Source : Checknews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *